Enfin, de gros bénéfices pour Twitter !

0
123

On peut dire que l’année commence très bien pour le réseau social qui a finalement réussi à dégager des bénéfices importants. La société a fait un résultat net de 91 millions de dollars au dernier trimestre de l’année écoulée. De bon augure pour l’année 2018 ?

Une première depuis l’entrée en Bourse du réseau social

En effet, un peu plus de 4 ans après son entrée en Bourse (2013), la société américaine qui a pris l’habitude de rendre publics ses comptes trimestriels vient d’enregistrer son véritable premier succès, en termes de bénéfices. Pas moins de 91 milliards de dollars, selon le dernier communiqué sur les activités de Twitter au quatrième trimestre de 2017. Dans la même veine, le réseau social a vu son chiffre d’affaires reprendre la voie de la croissance, avec une accélération conséquente attendue au cours du premier trimestre de 2018.

Twitter, enfin à la hauteur des attentes ?

On est en droit de se poser la question vu que ce réseau social très sollicité dans l’univers des people avait, jusque-là, du mal à se montrer profitable. Cette situation permet donc à Twitter de rassurer provisoirement tout son monde.

Pour réussir ce coup de force, le groupe américain a amélioré son produit et misé sur la vente d’espaces publicitaires vidéos, sans oublier de tenir ses coûts sous contrôle. Les résultats sont impressionnants. FactSert annonce même un gain de 85% en Bourse pour le titre Twitter, depuis six mois.

Un optimisme regagné de la part des investisseurs ?

C’est ce qui semble être le cas, puisque longtemps relégué derrière des mastodontes comme Facebook, Twitter est redevenu subitement attractif aux yeux des investisseurs. Selon, les statistiques, le groupe américain pèse aujourd’hui « 68 fois ses bénéfices estimés en 2018 », ce qui le place devant la firme de Mark Zuckerberg, autrement plus puissant et rentable, qui coûte deux fois moins cher en Bourse.

Pourtant, les investisseurs sont invités à la retenue, puisque d’autres indicateurs vont à l’encontre d’une remontée complète de la pente par Twitter, pointant, par exemple, le nombre d’utilisateurs actifs chaque mois (330 millions) qui stagne constamment. Attention donc à une correction boursière qui pourrait désagréablement surprendre plus d’un.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser un commentaire