Quel rapport entre études et stage ?

0
18

Salut la compagnie ! Voyez comme nos journées s’embellissent peu à peu. Le printemps arrive et avec lui la saison de fin d’études, et donc de stages, comme nous en avions parlé il y peu (Cf les stages proposés chez WIS). Je vois déjà la plupart frissonner à l’idée de ces périodes de mise en pratique des connaissances emmagasinées peu à peu depuis deux voire trois ans. Mais disons-le franchement, ce qui rebute ce n’est pas le stage en lui-même mais bien ces quelques notes à rendre à l’établissement d’étude une fois le stage terminé : le rapport de stage.

Découvrez toutes les clés d’un compte-rendu de stage complet, cohérent, bref, comme il faut.

Organiser pour mieux régner

Pour ceux et celles qui sont déjà passé par là, cette histoire de rapport de stage n’a pas toujours été qu’une partie de plaisir. En effet, manque de temps, du mal à organiser ses idées, voire parfois à se rappeler dans quel ordre les tâches se sont enchainées, et avec quels acquis, et quelles connaissances et expériences gagnées.

Ainsi, afin de ne pas se retrouver au pied du mur avec comme seuls outils en main quelques bribes de souvenirs, trop frais pour être assimilés, et trop nombreux pour être réellement utiles, la manière la plus simple est encore de rédiger une sorte de journal de bord de stage. En plus d’être très pratique chronologiquement parlant, vous pourrez ainsi renseigner vos pensées et réactions « en direct » y annoter les évènements, et autres questions à soulever, que ce soit au cours du stage, comme lors de la rédaction dudit rapport. Vous pourrez ainsi inclure à votre compte-rendu des extraits de votre journal de bord, qui prendra une valeur personnelle plus forte, et vous permettra de donner à votre rapport de stage son authenticité et sa qualité propre.

Le peu fait le plus

Avec des phrases courtes, un plan détaillé, une organisation simple vous ferez de la simplicité votre plus fidèle alliée. Pas de craintes à avoir, en simplifiant vos pensées et en organisant vos diverses missions de stage avec les connaissances théoriques. Le plan de rédaction se mettra en place de lui-même, comme quoi les choses sont parfois bien faites !
En terme de contenu, un plan simple est la meilleure des sécurités. Une introduction pour introduire le stage, la motivation qui vous a animé à vous orienter vers telle ou telle entreprise. Ensuite un sommaire qui fera office de vitrine.

Dès cette étape, le jury saura analyser votre organisation, votre capacité de synthèse, ainsi que votre approche professionnelle. Ensuite vient une première partie qui donne plus de détails sur l’entreprise : secteur d’activité, place par rapport à la concurrence, quelques informations qui permettront aux membres du jury de bien comprendre le contexte de votre stage. Enfin, une seconde partie qui relate les compétences dont vous avez dû faire preuve, vos ressentiments les connaissances acquises, et compétences développées au cours du stage (c’est là que votre journal de bord prend tout son sens !)

Quelle joie de sauter dans le bain du monde professionnel. Ce rapport, seul aperçu pour un jury de votre expérience professionnelle naissante, est d’une importance capitale. Il fait partie intégrante du stage.

Afin de vous assurer un rapport de stage de qualité, respectez les règles de présentation fournies, et faites-vous plaisir. Moins vous considèrerez cette tâche comme obligatoire, mais comme nécessaire, plus ce sera chose simple à faire.

Faites-vous confiance, et tout se passera bien !

 

Crédit photo: archimag

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser un commentaire