WIS : une formation professionnalisante, of course !

0
19

Hello la compagnie ! Bonne nouvelle sous le soleil automnal… depuis fin Septembre, l’école du web WIS, nous offre enfin une formation concrète à tout ce qui touche au web et qui gravite autour des réseaux sociaux! Geeks, amoureux des codes à l’infini, inconditionnels de la connexion H24 et passionnés par votre tablette numérique, c’est clair que vous auriez grand tort de ne pas y faire un tour. Avec un bachelor « Conception et management des activités web » qui nous met déjà le pied à l’étrier, on devrait rapidement être opérationnels et pourquoi pas monter notre start up. Ambitieux du clavier, je vous emmène faire un tour à l’école de l’hyper connexion où le réseau est roi !

 

Une formation pour de nouveaux métiers

Les nouvelles technologies, chez moi, comme chez beaucoup d’entre nous, c’est un peu comme Astérix avec la potion magique, on est tombés dedans petits. Souvent passionnés par le web et les innombrables possibilités qu’il nous offre, on a longtemps rêvé de pouvoir en faire notre boulot, sauf que voilà, malheureusement sur un CV la passion ne suffit souvent pas.

Avec WIS, force est de constater qu’on va enfin pouvoir aller en cours en s’éclatant. Le must : être attendus à la sortie comme le Messie par les entreprises en mal de talents diplômés. Nouveaux métiers, souvent inédits, et surtout possibilité de toucher à tous les domaines du web, font de cette école, celle de demain.

 

Un cursus polyvalent

Formation professionnalisante bien sûr car innovante. Elle est aussi polyvalente puisqu’elle permet de découvrir et d’appréhender avec une certaine maitrise, un large panel de métiers relatifs au géant internet.

  • Du cahier des charges Web
  • à l’écriture pour la toile
  • en passant par la structure web…

Cette formation largement plébiscitée par les étudiants de l’école permettra notamment d’accéder à des postes de responsable de communication numérique ou encore de webmarketeur. Des formations encore quasi inexistantes il y a peu, en phase de devenir indispensables, pour mon plus grand bonheur d’accro au digital.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser un commentaire