Les règles de la femme fatale

0
17

Devenir une femme fatale, ça se travaille et pas qu’un peu mon n’veux… c’est une sacré paire de manche. Relevez les vôtres et au boulot. Finies les jérémiades et autres apitoiements, aujourd’hui je vous aide à laisser s’exprimer la femme fatale qui sommeille en vous. L’égérie de ces messieurs vous deviendrez, le cauchemar des autres femmes vous serez. Petit tour d’horizon de ce qui fera de vous une nouvelle femme heureuse et désirable et ce à quoi il va vous falloir renoncer…

Eloge de l’indépendance…

  • Vous rêviez de vous la couler douce avachie sur le canap’ à brasser de l’air devant votre série préférée pendant que votre Apollon partirait bosser ? Raté ! La dépendance financière est rédhibitoire pour ces messieurs, comme l’affective d’ailleurs. Arrêtez de faire le boulet !
  • Restez vous-même (cf : Bridget jones et le célèbre « je t’aime telle que tu es » décroché à Marc Darcy malgré un tour de cuisse éléphantesque !)
  • Arrêtez de vouloir être comme lui et de vouloir rentrer dans le moule, les hommes respectent les femmes qui savent s’imposer. On oublie donc le : « Moi aussi j’adoreeeeeeee le foot », alors que vous ne savez même pas ce que c’est qu’un coup franc !
  • Soyez libre et cultivez cette liberté pour devenir inaccessible… Voire convoitée !
  • Débordez d’énergie, en étant joueuse, créative, intuitive tout en conservant une part de mystère.
  • Cultivez votre joie de vivre : faites semblant d’être heureuse, oui parce que ca n’est pas un secret : les larmes de crocodile ça donne nettement moins envie.
  • Donnez-vous le droit d’être égoïste ! Enfin un petit peu hein, arrêtez de jouer les Mère Teresa en vous sacrifiant, sans même vous laisser le droit de prendre soin de vous.
  • Soyez occupée, n’hésitez pas à prendre vos airs débordés (Cf : la collègue de bureau qui court toute la journée, dossiers sous le bras alors qu’elle n’en fiche pas une !)
  • Développez votre potentiel… pour avoir du charme. Une coupe de cheveux à pleurer ? filez chez le coiffeur. Des fringues que vous portiez déjà au collège ? Sortez la CB et faites un peu de shopping parce que qu’on se le dise, le célèbre survet’ en molleton, pourtant méga confortable, a fait son temps !

… et de la joie de vivre

Mon secret à moi pour avoir tous les hommes à mes pieds ? Je vous le donne en mille… Bosser dans le web et avoir décroché un diplôme chez WIS. Et ouiiiiii une nana qui maitrise la toile c’est forcément une fille en or. A bonnes entendeuses 😉

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser un commentaire