La vie aux reflets rouges et bleus

0
19

Que les réseaux sociaux soient loués, nos petits secrets sont maintenant à la portée de tous ! Et comme moi, beaucoup ne savent plus où donner de la tête. Alors bien sûr quand on prend cinq minutes on se rend compte que chacun a ses couleurs, ses inconvénients et ses atouts. Par exemple, prenons les deux réseaux sociaux les plus connus et répandus: Facebook et Google+ et regardons un peu ce qu’on peut faire avec ça !

Des amis en cercle, ou des cercles d’amis ?

Vous vous rappelez ces belles années où Facebook était le plus connu des réseaux sociaux et qu’il n’avait pas d’égal ? C’est du passé maintenant, il faut s’y résoudre. Mais alors, les nouveaux venus sont-ils de pâles copies ou au contraire des jeunes loups en quête de pouvoir ?

Arrivé 5 ans après Facebook, Google+ a connu des débuts difficiles. Il était au départ proposé uniquement aux professionnels du web par des invitations. C’est d’ailleurs ces invitations qui ont créé l’émoi autour de ce nouveau réseau.
Les chanceux (quoi que…) à avoir été invités ont pu découvrir un réseau social innovant permettant de présenter sa petite vie à tout le monde, en hiérarchisant les informations par cercles de diffusion, alors que le F blanc sur fond bleu s’adressait à toutes vos connaissances (les fameux « amis »). Jusqu’alors on ne savait pas comment cacher à mamie Raymonde, passionnée du web, que la dernière soirée était plus arrosée que prévue. Mais revenons à nos moutons.

Un joli bleu tomate

Google propose en 2011 son propre réseau social, qui se veut innovant, tendance, et moins intrusif que Facebook. Mais alors pourquoi tout le monde a préféré rester fidèle à la bannière bleue ?
Comme son nom l’indique, Google+ c’est un peu la version 2.0 du moteur de recherche : pouvoir mettre de côté tout ce qui plaît sur la toile et le rassembler sur une seule et même page. Un peu comme les post-it disposés sur la porte de mon frigo. Mais voilà, l’idée était bonne, simplement les premiers utilisateurs étaient déjà bien trop habitués à Facebook. Et c’est à ce moment-là que Google a décidé de sociabiliser son dernier venu.

Beaucoup de fonctionnalités ont alors vu le jour, ajout de photos illimité pour les utilisateurs de Picasa, visionnage des vidéos Youtube disponible directement sur la page perso, lien direct entre la boîte mail, le moteur de recherche, le réseau social, etc.
Les deux leaders continuent d’alimenter leurs réseaux de nouvelles fonctionnalités afin de séduire toujours plus d’utilisateurs et tant qu’à faire essayer de se départager de son concurrent ? Google va bientôt proposer un adversaire pour le Messenger de Facebook. Permettant de gérer également ses SMS et MMS depuis la même interface que celle des mails, en ajout à Hangout. Rien de bien folichon, quand on sait qu’au même moment Messenger, ayant à sa tête l’ancien propriétaire de Paypal, David Marcus, va prochainement permettre les transferts d’argent entre contacts.

Aujourd’hui, Google+ compte près de 300 000 utilisateurs au niveau mondial, contre environ 1.3 milliards pour Facebook. La bannière bleue n’a donc pas trop de soucis à se faire pour l’instant, mais si Google+ continue sur sa lancée, tout le monde va bientôt voir rouge, à condition d’être un peu plus agressif qu’un SMS ! Pour ma part le choix est fait, je vous dis donc à G+ !

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser un commentaire