Les lunettes de soleil connectées ou comment acheter malin

0
19

A la plage, dans le métro, sur le comptoir d’un café, on a toutes perdu à maintes reprises nos superbes lunettes de soleil hors de prix. Aujourd’hui, je vous explique comment vous ruiner, utile et malin. La marque Australienne Tzukuri a pensé aux écervelées qui veulent se la jouer Audrey Hepburn en inventant la première paire de solaires géolocalisables. Une invention génialissime à la pointe de la technologie made by Japan… accessible via la modique somme de 350$, autant dire qu’à ce prix là encore heureux que le risque de perte soit égal à zéro…

« Un gadget connecté totalement sexy »

Dépendantes de la technologie Apple et uniquement compatibles avec l’iphone 4 s et ses version ultérieures, ces lunettes de soleil sont reliées à une application spécialement conçue pour les localiser et les retrouver, grâce à une puce Bluetooth low energy, la plus petite jamais créée.

Et en plus elle est équipée de minuscules panneaux solaires pour la recharger ! Un vrai petit bijou d’ingéniosité qui prouve note coté écolo ! Autant dire que vu le joujou et surtout son prix…. On a pas finit de jouer à Martine se prend en photo.

« L’œil de Moscou »

Vous osez vous éloigner à plus de 5 mètres du précieux objet si convoité ? Votre smartphone fait des siennes en donnant l’alerte et enregistre les données pour vous permettre de revenir sur vos pas si vous avez lâchement abandonné vos lunettes griffées à 250 euros. Une jolie façon de passer incognito n’est ce pas ? Lunettes ergonomiques qui s’adaptent aux visages les plus variées, elles rappellent celles des créateurs en nous donnant une touche chic et glam, mais attention pour les retrouver, encore faut il ne pas oublier son smartphone !

Sortie prévue pour fin 2014, l’été 2015 s’annonce des plus prometteurs. Reste à choisir entre partir en vacances et s’offrir ces lunettes de soleil… au risque de les perdre sur notre balcon. Budget oblige si Wisella succombe à la tentation technologique, elle passera son été à Dunkerque plutôt qu’aux Maldives.

 

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser un commentaire