Connectée aux soldes

0
17

7h59. Assise sur mon canapé mon cœur palpite. Ma souris dans la main, je m’apprête à faire des affaires. Ben oui ! C’est les soldes, les amis. Et comme mon budget ne dépasse pas celui de la cigale, je compte bien surfer pour acheter avec des réducs monstrueuses. Mon banquier est prévenu…Je suis fébrile. Plus qu’une minute avant que mon Paypal ne chauffe.

Parce qu’en bonne geekette, tout est déjà prêt. C’est dans le panier. Mon petit secret ? Repérer. C’est simple. Je fais un tour sur les sites qui m’intéressent quelques semaines auparavant. Régulièrement, j’y retourne, je fais une veille. On ne sait jamais, la rupture de stock ça existe.
La veille. Je mets mes articles dans le panier et le tour est presque joué. Car, oui, les sites soldent en même temps que les magasins traditionnels. Soit 8h.

La bonne technique

Bien entendu, j’ai pris le temps d’évaluer mes besoins. Ma penderie croule, j’ai déjà deux iphones, une tablette et un ordi avec une pomme. Certes ça fait beaucoup, mais je compte investir sur la montre connectée. On ne sait jamais, je ne voudrais pas perdre de temps. Surtout que j’en manque.

Donc, pas question d’aller courir les magasins. Claustrophobe craignant la cohue des minettes hystériques qui se font la guerre pour le dernier pull Zadig & Voltaire (avouons-le c’est quand même beaucoup plus rare les mâles se fritent pour la dernier caleçon à la mode de chez Hom), internet me sauve quasiment la vie. Limite, je pourrais les faire du fond de mon lit.

Comme je suis partageuse, voici mon conseil. Pour mes achats, sauf les pièces introuvables dans les commerces, je n’hésite pas à tâter la marchandise avant dans un magasin, voir d’essayer. Sauf que certaines marques n’existent que sur internet. Je n’ai pas la bourse à Rotchild, donc je n’ai pas les moyens de me payer un aller et retour en Eurostar, pour dévaliser Primark.

Garder la tête froide

Ahhh les promotions sont alléchantes. Certaines enseignes affichent du -70% ? Whaou…

Toutefois, même si je suis jeune, je ne suis pas née de la dernière pluie. Les articles soldés doivent être uniquement des produits proposés à la vente depuis plus d’un mois à la date du début de l’opération. D’où l’intérêt d’aller faire son petit tour un mois environ. Et puis, il faut établir un budget. Ma fièvre acheteuse va se déverser sur la toile. Et la folie des achats peut durer jusqu’au 11 février prochain. Oui sauf qu’à cette date, je risque d’être un peu fauchée.

Retour à l’envoyeur

Contrairement aux magasins traditionnels qui ne veulent pas de retour de soldes, sur Internet la politique du « Ni repris, ni échangé » n’existe pas. Et un achat en ligne implique un délai de rétractation de 7 jours après réception. Hé oui ! ça c’est un autre avantage non négligeable. On ne sait jamais, je pourrais regretter mon clic. Mais a priori, ça risque pas d’arriver !

Et vous ? c’est quoi votre bon plan solde sur le net ?

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser un commentaire