Les propositions Google dans le cadre professionnel

0
546
google

D’abord connu pour son moteur de recherche éponyme, Google a peu à peu su diversifier ses services pour s’imposer aujourd’hui comme un véritable mastodonte dans le monde du numérique, ainsi que dans celui du digital. Réseau social, système de mailing, outils aussi divers que variés, il est aujourd’hui possible de gérer la quasi-totalité d’une activité professionnelle par la simple utilisation des produits Google. Ainsi, quitte à préférer le réseau Google+ pour gérer ses cercles de relations, comment adapter son activité pour tirer profit des nombreux outils mis à disposition par la bannière colorée ?

Un réseau complet de services

Premier moteur de recherche de la planète, Google est aujourd’hui une entreprise aux multiples visages et aux nombreux services, comme par exemple Google+ pour le réseautage social, Youtube pour l’accès aux vidéos, Google Drive pour la sauvegarde et gestion de fichiers sur cloud, ou encore Google Sheets pour des logiciels de traitement de texte ou tableur.
Ainsi, avec ses nombreux services gratuits, Google est aujourd’hui entièrement exploitable par simple inscription à l’un des outils de la marque, qui permettra de centraliser les informations et ainsi transmettre vos habitudes d’un site à l’autre. Un potentiel fort pour l’accès à l’information et la transmission des données, qui ravira tout utilisateur exigeant !

Les limites ressenties

Bien que complets et d’une très bonne facture, les outils Google montrent vite des signes de fatigue. En effet, la nécessité d’une connexion internet stable pour une utilisation optimale des divers outils est le premier blâme que l’on pourra faire. Même s’il est possible de créer des fichiers utilisables « hors connexion », une expérience plus fluide ne serait pas de trop. Il est cependant essentiel de mettre le doigt sur la qualité de réalisation des différentes propositions du groupe américain. En effet, si l’ergonomie et la facilité d’accès aux services Google ne sont plus à démontrer, c’est bien le nombre d’utilisateurs et la faible popularité de son réseau social qui sont les premiers ennemis de la marque. Un constat mitigé donc, qui assure la qualité d’un produit proposé sans prétention pour une utilisation régulière et non spécialisée, mais révèle une trop faible limite d’utilisation, à réserver pour des tâches peu précises et courantes.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser un commentaire